Rouler sans contrôle technique : Quels risques ?

Publié le 28 avril 2022
Rouler sans contrôle technique : Quels risques ?

Rouler sans contrôle technique est très courant. On estime qu’en France, 1 voiture sur 5 est en défaut de contrôle technique. Mais même si l’infraction peut paraître dérisoire, elle est pourtant réprimandée, et a plus de conséquences que vous ne l’imaginez. 

Quels sont les risques à rouler sans contrôle technique ?

Rouler sans contrôle technique a des conséquences. La première est une  infraction, qui se traduira par une amende. Si vous êtes contrôlé et que vous n’avez pas fait de contrôle technique, elle s’élèvera à 135€. 

En plus de cela, vous risquez l’immobilisation de votre véhicule. La carte grise vous sera confisquée, et une fiche de circulation provisoire vous sera remise pour effectuer le contrôle technique dans un délai de 7 jours. La carte grise vous sera rendue après présentation du procès-verbal du contrôle technique. 

Pour quelles raisons peut-on rouler sans contrôle technique ?

Il existe parfois des situations où les automobilistes se retrouvent à circuler sans contrôle technique. 

Par oubli, car il est fréquent que les automobilistes ne connaissent pas la date limite du contrôle technique. Mais aussi à cause de l’idée que lorsque le contrôle technique est dépassé, il y a une tolérance.

Cependant, le contrôle technique est obligatoire. Par conséquent, on ne peut pas rouler sans. En revanche, il existe des voitures qui sont exemptées de rouler avec un contrôle technique.

Ces véhicules sont : 

Par oubli, car il est fréquent que les automobilistes ne connaissent pas la date limite du contrôle technique. Mais aussi à cause de l’idée que lorsque le contrôle technique est dépassé, il y a une tolérance. 

Ne vous y trompez pas, l’absence de contrôle technique est considéré comme un délit. Il est donc puni par la loi. 

Quelles conséquences sur l’assurance en roulant sans contrôle technique ?

En roulant sans contrôle technique, vous vous exposez à des risques avec votre assurance.

Si vous avez un accident et que votre voiture a le contrôle technique de périmé, votre assureur peut ne pas couvrir vos dépenses. 

Votre assureur paiera les dépenses si vous blessez un tiers. En revanche, vous pouvez ne pas être remboursé de vos frais d’hôpital, en cas de blessures graves. Même chose pour le remboursement de votre voiture, ou les réparations. 

Cela dépendra de votre contrat d’assurance. S’il stipule que le contrôle technique est obligatoire, vous ne serez pas remboursé en cas d’accident. Si il ne le précise pas, dans ce cas, vous serez protégé. 

Conclusion 

Vous l’aurez donc compris, le contrôle technique est obligatoire, mais est surtout puni par la loi en cas d’absences. Une amende sera à la rigueur la peine la moins difficile. Mais il peut aussi causer un problème avec votre assurance, en cas d’accident. Ce qui causera plus de conséquences. 

Poser une question, un expert vous répondra